Retour de flamme

Publié: 21/03/2011 dans Cantonales 2011, Mon soutien, Politique Nationale

Quel est ce parti qui se pose la question de savoir s’il appelle à voter pour faire barrage à l’extrême droite ? Quel est ce parti qui tergiverse lorsqu’il s’agit de défendre les valeurs de la République ? Quel est ce parti capable de toutes les compromissions pour satisfaire la soif de pouvoir d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui se trouve être aussi Président de la République ? Ce parti c’est l’UMP, je veux dire par là, ceux qui dirigent cette formation. Son leader, Jean-François Copé, est irresponsable. Cet apprenti sorcier opportunément aux ordres de l’Élysée ne souhaite pas appeler à voter pour le Parti Socialiste dans le cadre de duels face au Front National. Preuve est faite que l’UMP n’est pas républicaine. Preuve est faite que l’UMP souhaite instaurer en France une alliance tacite entre la droite et l’extrême droite. Preuve est faite que l’UMP est un parti qui segmente le peuple français, qui parcellise la Nation et qui définit des hiérarchies de bons et de moins bons Français. L’Histoire ne pardonnera pas ces alliances contre la République. Quant au Parti Socialiste, s’il fait preuve de responsabilité en se mobilisant et en faisant voter contre le FN, il devra de toute urgence cesser de se demander si Martine est mieux que Dominique ou Manuel. Il faut rassembler ce qui est épars. Il faut un leader avec une philosophie et un projet. Ce leader existe. Il vient de conserver la présidence de son département avec la bienveillance de ses électeurs. Cependant, l’enjeu du moment n’est pas là. Aujourd’hui, il s’agit de voir que le FN incarne une lame de fond et pas une simple vague. Une partie importante des électeurs considère que la classe politique est « incapable de répondre aux attentes nombreuses » d’une population en souffrance.

Je repense au mot du Président Mitterrand qui disait à Elie Wiesel, « le pouvoir politique ne repose pas sur l’illusion qu’il crée, mais sur l’espérance qu’il incarne et qui peut, elle, être illusoire ». À la suite de ces élections, nous pouvons dire que le pouvoir politique de Nicolas Sarkozy, qui a incarné une certaine espérance pour un peu plus de 53% des électeurs qui se sont exprimés le 10 mai 2007, n’a été qu’une illusion. Nous devons aussi dire que nous, socialistes républicains, ne parvenons pas à incarner l’espoir. Il faut une étoile pour se diriger dans le désert, tout comme il faut un idéal pour se sortir de la crise et du pessimisme. Surtout, il faut des actes concrets qui marquent le quotidien. Il ne faut pas promettre de changer la vie des gens mais l’améliorer tangiblement, partout où nous en avons le mandat. Je n’ai pas la prétention de pouvoir proposer, seul, un chemin, un projet pour y parvenir immanquablement. Pourtant, je sais que si nous n’y arrivons pas, collectivement, la République est morte, car il ne faut pas se leurrer : l’objectif du Front National n’est pas le bonheur des gens, mais la vampirisation et, finalement, l’anéantissement de notre modèle républicain et social. Marine a beau changer de vocabulaire et de mode de communication, le fond est le même que celui de ses pères, Jean Marie et Philippe. Le FN ne veut pas changer de système pour permettre aux citoyens de mieux vivre. Le FN veut établir un modèle politique où la couleur et la pratique religieuse seront définies et obligatoires pour prétendre vivre sur notre terre de France, quoique s’en défende l’héritière de la famille Le Pen. N’oublions jamais que la République est ce système qui porte dans sa Constitution, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. C’est à dire l’ensemble des valeurs primordiales de Liberté, d’Égalité et de Fraternité, consolidé par la Laïcité. Ce n’est pas rien, c’est le socle sur lequel nous devons bâtir le seul avenir que l’on ait. Voter pour le FN, c’est voter contre l’avenir !

Publicités
commentaires
  1. Wayne dit :

    « Il faut un leader avec une philosophie et un projet. Ce leader existe. Il vient de conserver la présidence de son département avec la bienveillance de ses électeurs. » Oh, ça c’est drôle !

  2. Mehidi dit :

    bel elan patriotique Yoan, bonne continuation pour ce noble combat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s